Quel soin choisir pour mon enfant allergique à tout !

Par : Dr Tao |
Partagez
Très souvent, chez l’enfant allergique, l’éviction des allergènes alimentaires ne suffit pas. Saviez-vous que les allergènes se cachent également dans les lotions, les crèmes et les produits lavants? Les allergènes sont responsables de nombreuses réactions cutanées. On vous donne des conseils pour vous aider à choisir le bon produit de soin pour vos petits rigolos allergiques.

Tout d’abord, C’est quoi une allergie de la peau ? 

Une allergie cutanée n’est pas un mal anodin, quand l’enfant a une allergie, elle peut se traduire par des signes pathologiques très divers. De l’eczéma de contact, des érythèmes, des dermatites, des dermatoses, ou encore dans le cas le plus grave, de l’asthme ou un choc anaphylactique. 

Techniquement, il s’agit d’une manifestation clinique liée à une réponse immunitaire inappropriée en présence de l’allergène. 

Pour schématiser, un allergène, naturel ou synthétique, dans le gel douche ou crème, pénètre la couche cornée et est reconnu par les anticorps dans le sang, ce qui induit une réponse immunitaire.  La peau des enfants est ultra fine par rapport à celle d’un adulte (article barrière cutanée enfant). Les allergènes sont plus facilement en contact avec l’anticorps par rapport au système immunitaire d’un adulte. 

De très nombreuses substances cosmétiques font partie de la vie quotidienne de notre petit rigolo pourrais être source d’allergie. 

Il y a 26 allergènes connus dans la règlementation cosmétique et aussi certains conservateurs, les filtre UV, et beaucoup d’huiles essentielles.

5 Familles de molécules dans les soins à éviter pour un enfant allergique.

Les 26 allergènes connus 

On peut tous être allergique à une substance particulière, mais depuis plusieurs années, on en connait certaines dont le potentiel allergisant est particulièrement affirmé dans les cosmétiques. 

C’est justement dans le but d’avertir et de protéger les personnes sensibles à des molécules allergènes que la règlementation cosmétique prévoie que 26 d’entre elles issue de parfum, d’huile essentielle et/ou extrait végétaux soient déclarées dans la liste des ingrédients d’un cosmétique. Des quelle sont présentes à plus que 0,01 %dans les produits à rincer (gel douche, shampoing etc.) et à plus de 0,001% dans les produits sans rinçage. (Lotion, crème etc). Les allergènes sont plus souvent à la fin de la liste d’ingrédients , Les 3 plus courants et connus d’entre eux sont : ‘ Limonene , linalool et benzyl alcohol  voici un tableau récapitulatif de ces 26 allergènes à télécharger. 

Les conservateurs 

À côté de ces 26 allergènes ‘officiels‘, il y a aussi des allergènes puissants dans la famille des conservateurs. Tels que le methyllisothiazolinone (MIT) et son cousin methylchloroisothiazolinone (MCIT) qui sont utilisés pour remplacer les parabènes. Mais, très vite, les dermatologues ont constaté que ce sont des allergènes très puissants surtout en mélangeant les deux. En mars 2014, le comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (SCCS) a interdit les MIT dans les produits à rincer. 

Il y a aussi un conservateur très utilisé dans les cosmétiques bio, le benzyl alcohol, lui-même est un allergène (super). 

Les huiles essentielles 

Il est interdit d’utiliser les huiles essentielles pour les enfants avant 7 ans. Mais nous conseillons de ne pas les utiliser avant 18 ans. Les huiles essentielles sont des concentrés de la nature, ultra puissants et thérapeutiques. Mais comme toutes les substances actives, il y a aussi des effets secondaires néfastes. Les huiles essentielles sont souvent, photosensiblisantes, leur composition est souvent instable. Il n’y a quasiment pas d’huile essentielle sans allergènes Les huiles essentielles et l’enfant, c’est un grand ‘NON’ pour nous. 

Les filtres solaires organiques

Autrement dit les filtres solaires chimiques, notamment le benzophénone-1 ,3 et 4. La famille de benzophenone sont des filtres solaire universels et efficaces, mais il y a de nombreuses personnes allergiques à la benzophenone. De plus, c’est une molécule qui est responsable du blanchissement des coraux (1).

Les sulfates

Oui, nous n’aimons pas les sulfates (voir l’article) la famille de sulfate elle-même n’est pas un allergène, mais les sulfates brûlent et perturbent la barrière cutanée des enfants et favorise la pénétration des allergènes dans les profondeurs de la peau. Fuyez au plus vite !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à envoyer un message sur notre site ou à nous contacter par email à : coucou@lilikiwi.fr. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre rapidement !

                               

                                 

Source:
(1) Downs et al . Toxicopathological Effects of the Sunscreen UV Filter, Oxybenzone (Benzophenone-3), on Coral Planulae and Cultured Primary Cells and Its Environmental Contamination in Hawaii and the U.S. Virgin Islands. Archives of Environmental Contamination and Toxicology volume 70, pages265–288 (2016) 

Partagez